Quelle est la puissance nécessaire ?

Autrefois, les chaudières étaient souvent surdimensionnées : leur puissance était trop élevée pour la superficie à chauffer. Or, prévoir trop de puissance n'est pas sensé et ne garantit en rien l'efficacité du chauffage. L'installateur doit en fait déterminer la puissance requise en fonction de la situation spécifique. Pour une habitation normalement isolée, 0,5 kW par 10 m² est suffisant. Si l'habitation est compacte en termes de superficie, une réserve peut être prévue pour l'eau chaude sanitaire.