Rechercher

Passage au gaz riche : que devez-vous faire pour votre chaudière ?

Si vous vivez dans une commune concernée, peut-être avez-vous déjà reçu l’information dans votre boîte aux lettres : à partir de 2018, et jusqu’en 2029, la Belgique va progressivement être approvisionnée en gaz riche plutôt qu’en gaz pauvre. Quel changement pour vous, me demanderez-vous ? Découvrez la réponse dans cet article.

Gaz riche, gaz pauvre : quelle différence ?

Jusqu’à présent, la Belgique était approvisionnée en gaz par les Pays-Bas, mais les réserves de ce combustible commencent à s’amenuirser et les exportations des sources néerlandaises s’arrêteront en 2030. Notre pays a donc été contraint de changer de fournisseurs (Norvège, Royaume-Uni, Russie, etc.). Le gaz provenant de ces gisements est dit « riche », ou encore appelé gaz H, car il possède un haut pouvoir calorifique : son rendement est 15 % plus élevé que le gaz « pauvre », aussi appelé gaz L. En d’autres termes, vous allez consommer 15 % de gaz riche en moins pour obtenir le même résultat que le gaz pauvre.

Quel changement pour vous ?

Passage au gaz riche : que devez-vous faire ?

Avec une telle annonce, vous craignez déjà de devoir remplacer votre chaudière au gaz, alors qu’elle fonctionne encore parfaitement ? Rassurez-vous : ce ne sera nécessaire que dans de rares cas. En effet, toutes les installations postérieures à 1978 sont parfaitement compatibles avec le gaz riche. Il vous suffira juste de planifier le passage d’un installateur pour contrôler les bons réglages de votre appareil et procéder aux changements si nécessaire. Si votre installation date d’avant 1978 ou a été achetée à l’étranger, il faudra alors la remplacer, car elle ne sera pas compatible. Voyez le bon côté des choses : une chaudière à condensation moderne Bulex est bien plus performante et moins énergivore que celle d’antan : votre retour sur investissement sera donc rapide !

Comment savoir si je suis concerné ?

Ce passage impacte environ 1,6 million de Belges. Il se peut donc que vous ne soyez pas concerné. Pour le savoir, il vous suffit de vous rendre sur le site legazchange.be ou encore celui d’ORES. Saisissez le code postal de votre commune et vous obtiendrez immédiatement l’information.

Vous avez encore des questions concernant ce passage du gaz riche au gaz pauvre ? Surfez alors sur les sites de vos fournisseurs de gaz ou retrouvez toutes les informations utiles sur legazchange.be. Besoin de remplacer votre chaudière existante, n’hésitez pas à surfer sur notre site Internet ou tout simplement à contacter l’un de nos installateurs pour plus de précisions.